CAP Carreleur Mosaïste (Niveau V) École des métiers

diplomante

imprimer la fiche nous contacter

Objectifs

Le carreleur-mosaïste intervient sur le chantier lorsque la plâtrerie est terminée. Il coordonne son travail avec le plombier chauffagiste, l’électricien ou le peintre. Il pose des carreaux, des dalles, des mosaïques, au sol et sur les murs. Seul ou en équipe, il travaille la plupart du temps à l’intérieur des bâtiments, dans les pièces à vivre (séjours, cuisines, salles de bains..). A l’extérieur, il réalise notamment des terrasses, des dallages (piscines, dallages de jardin, allées…). C’est un professionnel rigoureux et très précis.
Qu’il réalise un ouvrage neuf ou une rénovation, le carreleur-mosaïste doit avoir de bonnes notions de maçonnerie. Il doit savoir « tirer » une chape, « dresser » des murs ou des cloisons sur lesquels seront appliqués les matériaux. Ces matériaux sont de nature, de dimensions et de formes très diverses : grés émaillé, grés cérame, faïence, ardoise, marbre, terre cuite, pâte de verre, pierre naturelle… Les poses sont réalisées au mortier ou à la colle. Pour être un bon professionnel, il faut savoir allier à la fois une grande technicité, le sens de l’esthétique et une bonne connaissance des matériaux et procédés.
Dans le cadre de rénovations d’ouvrages relevant du patrimoine historique, il retrouve des techniques anciennes de préparation des supports et fixations.

Pré-requis

  • Qualités requises : rigueur, soin et précision, goût pour le calcul et le dessin, bon contact (guider et conseiller les clients dans leurs achats), esprit créatif, sens du décor

 

  • Débouchés/ Emploi : le carreleur mosaïste intervient sur les façades, dans les salles de bains, les cuisines, les piscines. Il arrive sur le chantier, une fois le gros œuvre terminé. Il réalise son ouvrage d’après les consignes et coordonne son travail avec celui des autres ouvriers. Il œuvre le plus souvent seul à l’intérieur des bâtiments, mais il lui arrive de travailler en extérieur. Cet artisan se fait artiste quand il démontre sa créativité dans des ouvrages de décoration. Après le CAP Carreleur-mosaïste, il est possible de compléter sa formation en préparant un Bac Pro Aménagement et Finition du Bâtiment.

 

  • Principaux diplômes de la profession :

CAP Carreleur-mosaïste

BP (Brevet Professionnel) Carrelage-mosaïque

Bac Pro Aménagement et finition du bâtiment   

BTS (Brevet de Technicien Supérieur) Aménagement finition

DMA (Diplôme des Métiers d’Art) Décor architectural option décor du mur

Programme

Enseignement Général :

  • Mathématiques-Sciences
  • Français- Histoire Géographie - Education civique
  • Education physique et sportive  

 

Enseignement Professionnel :

  • Technologie
  • Travaux pratiques
  • Dessin technique
  • Prévention santé environnement

Publics visés

Formation en alternance (Contrat d’Apprentissage ou Contrat de Professionnalisation): durant deux années, l’apprenti ou le stagiaire de la formation professionnelle va partager son temps de formation entre l’entreprise avec laquelle il a signé un Contrat d’Apprentissage ou un Contrat de Professionnalisation et l’Ecole des Métiers. La semaine en centre de formation équivaut à 35H d’enseignement, rémunérée par l’employeur. Ces enseignements viennent compléter la formation pratique dispensée par le maitre d’apprentissage ou le tuteur en entreprise.

Durée

2 ans
* Champs obligatoires