CAP Couvreur (Niveau V) École des métiers

diplomante

imprimer la fiche nous contacter

Objectifs

Le couvreur réalise ou répare les toitures et intervient après la mise en place de la charpente. Il monte des échafaudages et, à partir d’un plan, il prépare la surface à couvrir et dépose le matériau de couverture. Il doit calculer au centimètre près la position des matériaux mis en oeuvre en fonction de la pente du toit. Ce métier nécessite de bonnes connaissances en géométrie, métré et en dessin pour pouvoir tracer des plans, calculer la hauteur de recouvrement des tuiles, déterminer le nombre de rangées…
Il existe une diversité de matériaux et de procédés pour mettre hors d’eau une charpente : tuile, ardoise, chaume, métaux, toit pointu, arrondi ou plat. Les techniques sont différentes en fonction du type de chantier :
le couvreur ne réalise pas le même ouvrage sur un entrepôt, une église, une maison individuelle ou un immeuble…
Outre la pose des éléments de couverture, le couvreur, qui est aussi zingueur, installe des lucarnes, des gouttières, des chéneaux. Il doit maîtriser le soudage du zinc pour assurer l’étanchéité des toitures ainsi que l’isolation thermique.
La sécurité est de toute importance dans ce métier où le couvreur passe la plupart de son temps en hauteur.
Le port du casque et du harnais sont obligatoires selon les situations de travail.

Pré-requis

  • Qualités requises :

- Goût du travail en équipe et en extérieur
- Esprit d’initiative et sens des responsabilités (respect des règles de sécurité)
- Calme, méthode, précision et habileté manuelle
- Sens de l’équilibre et bonne condition physique
- Capacité de représentation dans l’espace

 

 

  • Débouchés/ Emploi : accroupi et agenouillé, le couvreur travaille toujours dehors, par tous les temps, été comme hiver. Encordé et harnaché, tel un alpiniste pour éviter la chute, il opère à des hauteurs parfois vertigineuses et dans des positions souvent inconfortables. Dans ce métier, le risque d'accident est réel. Le couvreur peut se spécialiser et devenir ardoisier, zingueur, tuilier ou spécialiste en monuments historiques. Opter pour la double compétence est un choix judicieux ainsi le titulaire du CAP Couvreur peut préparer le CAP Charpentier Bois ou le CAP Constructeur Bois en un an supplémentaire.

 

  • Principaux diplômes de la profession :

CAP Couvreur

CAP Charpentier bois

CAP Constructeur bois
MC (Mention Complémentaire) Zingueur

BP (Brevet Professionnel) Couvreur

BTS Enveloppe du bâtiment : façades, étanchéité

BTS Charpente couverture

BM (Brevet de Maitrise) Couvreur Zingueur

Programme

Enseignement Général :

  • Mathématiques-Sciences
  • Français- Histoire Géographie - Education civique
  • Education physique et sportive

 

Enseignement Professionnel :

  • Technologie
  • Travaux pratiques
  • Dessin technique
  • Prévention santé environnement

Publics visés

Formation en alternance (Contrat d’Apprentissage ou Contrat de Professionnalisation): durant deux années, l’apprenti ou le stagiaire de la formation professionnelle va partager son temps de formation entre l’entreprise avec laquelle il a signé un Contrat d’Apprentissage ou un Contrat de Professionnalisation et l’Ecole des Métiers. La semaine en centre de formation équivaut à 35H d’enseignement, rémunérée par l’employeur Ces enseignements viennent compléter la formation pratique dispensée par le maitre d’apprentissage ou le tuteur en entreprise.

Durée

2 ans
* Champs obligatoires