CAP Maçon École des métiers

diplomante

imprimer la fiche nous contacter

Objectifs

Le maçon est le premier corps de métier présent sur le chantier. Il implante le bâtiment, réalise les structures porteuses : fondations, murs, poteaux, poutres, planchers hourdis… sur lesquelles vont s’appuyer la charpente et s’encastrer les portes et fenêtres. Le maçon est largement responsable de la solidité du bâtiment. Dans les constructions traditionnelles, le maçon assemble les murs des maisons individuelles en briques, pierres, parpaings, à l’aide de mortier, de la truelle et du fil à plomb. Sur des chantiers de constructions neuves ou en rénovation, il est chargé également d’appliquer l’enduit sur les murs. Dans les constructions industrielles, les murs d’immeuble sont coulés en béton dans des coffrages provisoires en armatures métalliques.
La truelle, le fil à plomb, l’équerre, le niveau à bulle, la bétonnière, demeurent les outils traditionnels, mais le maçon utilise avec la même facilité les outillages plus modernes tels que le laser, les élévateurs… Le maçon doit être rigoureux et savoir lire les plans, respecter les consignes, effectuer des tracés et des repérages. Travaillant sur des chantiers souvent situés en extérieur, le maçon doit disposer d’une bonne résistance physique, bien que les conditions de travail se soient nettement améliorées avec l’évolution des techniques.

Pré-requis

  • Qualités requises : goût pour le travail en équipe, respect des règles de sécurité, sens de l’équilibre, sens de l’initiative, goût pour le « grand air » et résistance physique.
  • Débouchés/ Emploi : ce métier s'exerce sur des chantiers (neuf, réhabilitation) au sein d'entreprises de construction, ... parfois en contact avec les clients. L’activité peut s'effectuer en hauteur et impliquer le port de charges. Le port d'équipements de protection (casque de chantier, chaussures de sécurité, ...) est requis. Le maçon peut, avec de l’expérience, devenir chef d’équipe. Il peut se spécialiser dans la réalisation d’enduits à la chaux par exemple. Après le CAP Maçon, il est possible de compléter sa formation en préparant un CAP Carreleur-Mosaïste en un an à l’Ecole des Métiers des Hautes-Pyrénées.

 

  • Principaux diplômes de la profession :

CAP :
- Maçon
- Constructeur en béton armé du bâtiment
- Carreleur
- Tailleur de pierre-marbrier du bâtiment et de la décoration

BP (Brevet Professionnel) :
- Maçon
- Métiers de la pierre

Bac Pro :
- Intervention sur le patrimoine bâti
- Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre

MC (Mention complémentaire Niveau IV) Restauration du patrimoine architectural option gros-œuvre

BTS (Brevet de Technicien Supérieur) Bâtiment

Programme

Enseignement Général :

  • Mathématiques-Sciences
  • Français- Histoire Géographie- Education civique
  • Education physique et sportive    

Enseignement Professionnel :

  • Technologie
  • Travaux pratiques
  • Dessin technique
  • Prévention santé environnement

Publics visés

Formation en alternance (Contrat d’Apprentissage ou Contrat de Professionnalisation): durant deux années, l’apprenti ou le stagiaire de la formation professionnelle va partager son temps de formation entre l’entreprise avec laquelle il a signé un Contrat d’Apprentissage ou un Contrat de Professionnalisation et l’Ecole des Métiers. La semaine en centre de formation équivaut à 35H d’enseignement, rémunérée par l’employeur. Ces enseignements viennent compléter la formation pratique dispensée par le maitre d’apprentissage ou le tuteur en entreprise.

Durée

2 ans
* Champs obligatoires