CAP Peinture en carrosserie École des métiers

diplomante

imprimer la fiche nous contacter

Objectifs

Il intervient le plus souvent sur des véhicules abîmés suite à un accident. Après le travail du carrossier, le peintre procède selon trois étapes : tout d’abord il prépare les surfaces, décape, ponce à sec, applique le mastic ou l’enduit ; ensuite, il ponce à l’eau, dégraisse, essuie et applique une couche anticorrosion ; enfin, il dose et prépare la peinture, crée la teinte dont il a besoin à l’aide de documents techniques et de l’outil informatique et, en cabine, applique la peinture à l’aide de pistolets Il doit respecter le temps de prise et de séchage entre les différentes couches de peinture, porter une combinaison de protection, un masque, des lunettes, des gants et une cagoule pour se protéger des vapeurs de peinture et des solvants. Le carrossier peintre se doit de mener un travail de recherche de couleurs et, pour ce faire, il est pourvu d’une excellente vision des couleurs.
La complexité et la difficulté du travail du peintre en carrosserie exigent une haute qualification. Au-delà de la technicité nécessaire liée à ce métier, le peintre automobile doit avoir le « coup de patte » permettant de réaliser des retouches invisibles. Son rôle est très important dans la réparation, de lui dépend en grande partie la réussite du travail réalisé sur le véhicule.

Pré-requis

  • Qualités requises : attention, soin et propreté, ordre et méthode, habileté manuelle, bonne vue (discernement des nuances).

 

  • Contre-indications : fragilité des voies respiratoires, allergie à la peinture.

 

  • Débouchés/ Emploi : pourvu qu’une certaine expérience professionnelle, le peintre en carrosserie peut devenir chef d’équipe ou chef d’atelier. Avec une formation complémentaire, il peut accéder à des métiers relevant d’autres secteurs : aéronautique (peintre d’avion), construction navale (émailleur, chromeur). Les entreprises exigent des professionnels hautement qualifiés, adaptés aux nouvelles techniques. C’est pourquoi il est vivement conseillé de poursuivre sa formation au-delà du CAP par la préparation du CQP Carrossier Peintre. Ce diplôme est aussi proposé au CFA.

 

  • Principaux diplômes de la profession :

CAP Peinture en carrosserie

CAP Réparation des carrosseries

CQP (certificat de Qualification Professionnelle) Carrossier Peintre

Bac Pro (en 3 ans) Réparation des carrosseries

BM (Brevet de Maitrise) Carrossier- Peintre en carrosserie

Programme

Enseignement Général :

  • Mathématiques-Sciences
  • Français- Histoire Géographie - Education civique
  • Education physique et sportive

 

Enseignement Professionnel :

  • Technologie
  • Travaux pratiques
  • Dessin technique
  • Electricité
  • Prévention santé environnement

Publics visés

Formation en alternance (Contrat d’Apprentissage ou Contrat de Professionnalisation): durant deux années, l’apprenti ou le stagiaire de la formation professionnelle va partager son temps de formation entre l’entreprise avec laquelle il a signé un Contrat d’Apprentissage ou un Contrat de Professionnalisation et l’Ecole des Métiers. La semaine en centre de formation équivaut à 35H d’enseignement, rémunérée par l’employeur. Ces enseignements viennent compléter la formation pratique dispensée par le maitre d’apprentissage ou le tuteur en entreprise.

Durée

2 ans
* Champs obligatoires